Pourquoi consulter?

 

Pourquoi consulter ?

 

Prendre la décision de consulter un psychologue, un psychanalyste, n’est pas une démarche facile. Reconnaître, accepter, qu’il y a en soi des choses que l’on ne peut résoudre seul est une première étape vers un mieux-être.  Les raisons sont autant diverses qu’il existe d’individus, et la souffrance n’est pas quantitative.

Qu’il s’agisse de symptômes (rituels, phénomènes psychosomatiques, incapacité à se concentrer, à mémoriser, échec professionnel, troubles de la sexualité, troubles organiques, difficultés relationnelles, etc….), d’angoisses (l’angoisse est un signal de quelque chose d’inconnu, d’un danger extérieur  ou intérieur), de phobies (où à la différence de l’angoisse, la personne sait ou se situe le danger), tout ce qui pose souffrance peut être dit et surtout entendu.

 

Concernant votre ou vos enfants, c’est bien souvent à la suite d’un événement particulier que l’enfant montre quelque chose (endormissement, sommeil difficiles ; crises de paniques ; énurésie ; phobie scolaire, troubles alimentaires, etc…) et qu’il est important de consulter. Et ce n’est pas parce que l’enfant ne montre rien à la suite d’une phase de vie difficile, qu’il n’a pas besoin de parler. Un changement radical dans son comportement, ses relations, ses résultats scolaires (…) peut être un signe à écouter.

 

Ainsi, vous pouvez me consulter pour une question ponctuelle ou vous inscrire dans un travail à plus long terme, tout dépend de votre besoin.

 

Les consultations ne sont pas prises en charge par la sécurité sociale. Certaines mutuelles remboursent en partie un nombre de consultations détèrminées.